Forums HM/AVHD: Triangle Altea Borea - Forums HM/AVHD

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Triangle Altea Borea Article publié le 17/03/2016

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Pierre Dubarry Icône

  • Passionné
  • PipPipPipPip
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 408
  • Inscrit(e) : 02-juin 08

Posté 17 mars 2016 - 10:26

Très actif ces deux dernières années, après avoir renouvellé le haut et milieu de gamme avec les très belles séries Signature et Esprit Ez, le fabricant français présentait au second semestre 2015 son nouveau coeur de gamme avec les séries Elara, Plaisir et enfin l'Altea Borea sur laquelle nous vous livrons aujourd'hui nos impressions.

Triangle Altea Borea

Lancée fin 2015, l'Altea Borea se présente selon Triangle comme une alternative plus abordable à la série Esprit Ez. Le fabricant français indique d'ailleurs s'être appuyé sur les études réalisées lors de la conception de ces dernières avec l'intégration de nouveaux profils de pavillons et d'une pièce de mise en phase pour atténuer la directivité. Ainsi, l'Altea Borea utilise un tweeter à dôme aluminium dérivé du TZ2510, tandis que la bague néodyme du moteur est associé à une chambre de compression pour réduire la distorsion, et gagner en naturel sur le haut du spectre.

Sur le médium, nous retrouvons un cône en pulpe de cellulose inaugurée là encore sur la série Esprit Ez comme en attestent le profil de la membrane et la forme de l'ogive, tout comme la suspension qui repose sur un demi-rouleau composé de mousse et de caoutchouc traité. Le médium/grave s'appuit sur deux haut-parleurs de diamètre 165 mm, celui-ci est combiné à un évent bass-reflex placé sur le devant de l'enceinte afin de facilité le placement contre un mur.

En matière de finition, l'enceinte est naturellement plus sobre que la série Esprit Ez, la laque laisse place un revêtement plaqué bois sur les flancs et l'arrière, la qualité de finition n'en reste pas moins honorable pour une enceinte dans cette gamme de prix, on apprécie d'ailleurs la présence d'un support MDF et de contre-pointes pour désolidariser l'enceinte du sol. Les amateurs de bi-câblage regretteront toutefois l'absence d'une seconde paire de borniers.

Les écoutes :

Cette petite Altea Borea est une enceinte au caractère agréable, et facile à vivre. Sans naturellement atteindre l'Antal Ez qui joue dans une tout autre catégorie, il faut lui reconnaître une similitude : une faible directivité, l'enceinte se montrant totalement à son aise dans des petits espaces, de préférence sur une surface d'écoute inférieure à 20 m². Pour les pièces plus grandes, je vous conseille de les pincer légèrement vers l'intérieur afin de conserver une image stéréo un minimum spacieuse.

Triangle Altea Borea

La signature reste conforme aux dernières productions du fabricant, en particulier les Elara et Plaisir, l'enceinte affiche un caractère dynamique, vivant et charmeur, en particulier sur le bas-médium avec cette volonté de privilégier la douceur à la transparence des timbres. Le niveau de détails est correct, tout particulièrement sur le haut du spectre, néanmoins cette coloration a parfois tendance selon les enregistrements à reléguer certains détails au second plan.

Sur Histoire du Tango II (Café 1930) par exemple, l'Altea Borea a tendance à lisser le rendu de la guitare en arrière-plan au profit de la trompette d'Alison Balsom, le pincé sur la corde manque d'un peu de mordant. Triangle privilégie ici l'ouverture à la profondeur d'écoute, une petite concession qui offre néanmoins l'avantage d'une image sonore agréablement bien centrée, une qualité appréciable sur les voix lors des écoutes stéréo, au même titre qu'en Home-cinéma.

Le grave lui, malgré les contraintes liées au volume du coffret reste cohérent avec le reste du spectre, il compense son manque de profondeur (la courbe s'effondre sous les 50 Hz) par une belle agilité, et un sens du rythme très intéressant. Néanmoins, lors des écoutes Home-cinéma, il faudra impérativement lui associer un caisson pour gagner en profondeur.

Conclusion :

Après les séries Elara et Plaisir, l'élargissement du coeur de gamme Triangle ces derniers mois confirme cette volonté d'attirer un nouveau public, et la petit Altea Borea est le parfait exemple d'une enceinte capable d'offrir une belle qualité d'écoute pour un tarif très raisonnable. Une colonne charmeuse et réellement plaisante à écouter au quotidien, que demander de plus ?

Triangle Altea Borea

{note#
Une bonne spatialisation|
Une image sonore douce, charmeuse et bien centrée|
Une belle dynamique|
Un flexibilité intéressante pour les amateurs d'écoutes musicales et Home-cinéma|
Un grave expressif|
Le très bon rapport qualité/prix#
Une profondeur d'écoute assez limitée|
Manque de mordant sur le haut médium|
Pour le prix demandé, pas grand chose}

Lire la suite...
"Dans la lumière du jour, même les sons brillent..."
Wim Wenders
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet